18 avril 2009

La face cachée du « réseautage social »

Classé dans : Internet,Mal'aises en France... et ailleurs,Réactions — Laurent @ 9:10

Le réseautage social, version francophone du social networking anglo-saxon, consiste à établir des contacts professionnels en créant des réseaux par le biais, entre autres, de sites Internet dédiés. Entre ces sites, que je m’abstiendrai de désigner nommément pour diverses raisons,  et les sites dits spécialisés tels que ceux faits « par des traducteurs pour les traducteurs », il règne une méconnaissance mutuelle proche de la schizophrénie. Comme si l’on avait d’un côté un monde pur et idéal, aux intentions transparentes (celui du réseautage social), et de l’autre la fange d’un combat sans merci au quotidien (le monde de la traduction).

Cette différenciation n’est cependant acceptable que dans la mesure où l’on veut bien se voiler la face et faire semblant de ne rien voir, de ne rien entendre et de ne rien comprendre.

Car, sans vouloir remettre en question le principe du réseautage social, il faut bien se rendre compte qu’il est exploité par certaines personnes ou entités, dont la mauvaise réputation (faillite quasi-frauduleuse, défaut de paiement…) n’est plus à faire au niveau des traducteurs. Soucieuses de se refaire une virginité et par ailleurs exclues des sites professionnels, de telles personnes ou entités ont investi en masse les sites de réseautage social. Ici, elles n’ont aucune antériorité, elles ne doivent rien à personne et peuvent donc tenter de poursuivre leurs activités de manière tout à fait libre – en dehors du respect de certaines règles, d’interprétation très large.

Que vogue la galère !

 

 

 

 

8 avril 2009

Le règne universel de la Bêtise et de la Démagogie,…

c’est pour bientôt, dans une atmosphère rose ou vert (non, rien à voir avec Stendhal !) fluo de politiquement correct.

L’interdiction de fumer dans la rue, c’est pour bientôt

Il fallait s’y attendre. Après les lieux publics et les entreprises, après les bars et les restos, les anti-clopes sont sur le point de remporter une nouvelle victoire. Cette fois, c’est carrément la rue qui est visée. Un décret en ce sens devrait faire son apparition avant l’été. Finies les terrasses enfumées. La clope, c’est à la maison, point barre.
Rien d’officiel encore. Pour le moment, le gouvernement cherche surtout à noyer le poisson devant la bronca attendue. Il faut dire qu’un tiers des Français fument toujours, malgré les campagnes de prévention, interdictions, ou augmentation de prix. Un coût, en terme de santé publique. Plutôt que de taper dans le portefeuille par une nouvelle augmentation du paquet difficile en temps de crise la puissance publique opterait donc pour cette solution radicale.
Pour contrôler les fumeurs de rue, les services du ministère de l’Intérieur planchent sur la création d’une brigade spéciale anti-cigarette. Montés sur rollers pour être plus mobiles et surgir par surprise sur le contrevenant, ces policiers d’un nouveau genre, armés de pistolets à eau de couleur rose ou vert fluo «pour montrer que la police reste proche des jeunes», glisse-t-on au ministère pourront éteindre la cigarette du fautif en l’arrosant. Dorénavant, on pourra aussi dire que «fumer mouille».

Source : Yahoo!News

27 février 2009

Les deux faces de la médaille – Janus… ou Dr. Jekyll et Mr. Hyde ?

Un collègue postant dans un forum a mis en évidence les deux faces de la médaille ou, plus exactement, les deux visages d’une certaine catégorie d’agences de traduction.

Côté client final, cela donne :
Each project is well researched, before we start translation by our experienced teams. After translation each project undergoes our formal proofreading procedure and then reviewed by an expert of that domain prior to delivery. By using our proprietary translator database we research and select the translators before we assign your project, we ensure the most qualified and suitable team of translators, proofreaders and reviewers work on your project. We take our clients’ trust in us seriously and hold quality as our guiding principle. After all, it’s not just gaining clients but keeping them satisfied, project after project, which counts. We strictly follow our quality control procedures.

Côté traducteurs (sous-traitants de la dite agence), cela donne :
Please send your resume with best possible rates for initial collaboration for this langauge pair ASAP. Resume with out price will not be entertained. The best price quote will get the project.

Je laisse à chacun(e) le soin d’apprécier pour son propre compte, et outre les fautes d’anglais, le gouffre qu’il y a entre la manière « bonbon/sourire/câlin » d’aguicher le client et la brutalité avec laquelle cette agence – qui est loin d’être la seule de procéder de cette manière – demande à des traducteurs de fournir un travail de qualité à un prix dérisoire.

123

dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
ché wam.. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bloguetrotteur
| le canton de beauvoir sur n...
| Pois de Senteurs